Un deuxième NAS: OpenMediaVault

Un deuxième NAS sur OpenMediavault tourne dans une machine virtuelle sur l’hyperviseur du LAN avec 2 coeurs et 8Gb de RAM. La carte SATA et la carte réseau supplémentaires de l’hyperviseur lui sont directement raccordées. J’ai comme ça moins de perte de performances et je peux surveiller mes disques via OMV avec la facilité et les notifications que cela permet. Si vous voulez plus d'info sur comment monter son NAS avec OpenMediaVault vous pouvez consulter cet article.

La supervision: LibreNMS

Pour avoir une supervision simple, rapide a mettre en place et qui permet de notifier en cas de problème je n’ai trouvé que LibreNMS. C’est surtout un des seuls systèmes de supervision légers qui permet les alertes via Telegram ce qui est relativement pratique. LibreNMS fonctionne principalement avec SNMP donc il faut penser a l’activer et le configurer sur tous les hôtes à surveiller.

Un serveur Medusa

Medusa me permet de gérer mes séries TV à savoir leur diffusion, la progression et leur téléchargement. Il est installé sur un serveur sur lequel sont montés les répertoires du NAS qui contient les séries TV et les scrute en permanence. Dés qu'un épisode est disponible il est automatiquement ajouté à une seedbox, pratique non ?

Des conteneurs LXC

Un conteneur est plus léger et à moins d’impact sur les performances de l’hyperviseur donc il peuvent suffire pour héberger certaines applications. C’est le cas de mon serveur DNS local PiHole dont je vous ai déjà parlé dans un article précédent et qui bloque toute la pub sur mon réseau local. Un autre conteneur est mon serveur Bookstack qui permet de se faire assez facilement un wiki perso. Pratique pour les notes, les procédures ou les recettes de cuisine. Ce dernier conteneur va bientôt déménager dans la DMZ pour être accessible de partout.

Un serveur Docker

Un machine virtuelle est elle entièrement dédié à l’hébergement de conteneurs docker: Heimdall pour unifier dans une même interface tous mes services, Jackett pour lancer des recherches sur plusieurs trackers bittorent, Portainer pour faciliter les opérations courantes sur les conteneurs, une pile ELK devrait peut être bientôt les rejoindre.

Photo Erwan Hesry