Diaspora est un facebook-like open source et décentralisé c’est à dire que chacun héberge son profil chez soi sur son propre serveur. Il présentera les principales caractéristiques d’un réseau social a ceci près que chacun aura le contrôle total de ses données personnelles. Pour plus de détails vous pouvez vous référer à cet article. Je vais ici détailler son installation sous une distribution Ubuntu 10.04.

Avertissement: Diaspora et pour l’instant en version alpha c’est une version de test qui est forcément pleine de bugs et toutes les fonctionnalités. Je vous conseille pour l’instant de l’installer dans une machine virtuel afin d’éviter de foutre en l’air votre système actuel.

Avant d’installer Diaspora en lui même il faut d’abord installer les librairies et programmes nécessaires à son fonctionnement. Il s’agit notamment de librairies Ruby, le langage de développement de Diaspora.

apt-get install build-essential libxslt1.1 libxslt1-dev libxml2
apt-get install ruby-full

Ensuite il faut installer MongoDB qui est une base de donnée orientée document en C++. Donc d’abord on ajoute le dépôt officiel:

sudo apt-add-repository "deb http://downloads.mongodb.org/distros/ubuntu 10.04 10gen"

puis:

apt-get update
apt-get install mongodb-stable

Soyez bien sur d’installer mongodb-stable et non mongodb !

Ensuite on va installer rubygems qui contient ce qu’on pourrait appeler des extensions de ruby. Là encore on va installer le dépôt:

sudo add-apt-repository ppa:maco.m/ruby

puis:

apt-get update
apt-get install rubygems

On termine par l’installation d’autres prérequis:

apt-get install imagemagick apt-get install git-core rake

L’installation de diaspora commence véritablement par le « clonage » du dépôts des sources de Diaspora sur la machine:

git clone http://github.com/diaspora/diaspora.git

Ensuite on installe les gems de Diaspora:

cd diaspora
/var/lib/gems/1.8/bin/bundle install

Cette dernière étape est assez longue mais indispensable

Si il n’est pas démarré on lance le service mongodb:

service mongodb start

On déploie ensuite la base de donnée de Diaspora via rake avec l’utilisateur tom

rake db:seed:tom

Et enfin on lance le serveur:

/var/lib/gems/1.8/bin/bundle exec thin start

Voilà il n y a plus qu’à se rendre sur http://localhost:3000 et à se connecter avec le login tom et le mot de passe evankorth

Pour l’instant on est sur un profil par défaut par contre (Alexandre Hamiltom). Je vous ai fait une vidéo pour vous montrer vite fait les différents onglets disponibles:

Mes premières impressions confirment le précédent article que j’avais écrit sur Diaspora: sa difficulté d’installation va l’empêcher de se démocratiser en tant que réseau décentralisé. Après ce qui peut le sauver c’est des solutions comme openspora.com qui propose une version indépendante installée chez eux et sur laquelle on peut créer un compte facilement sans rien installer. Sinon au niveau de l’interface et de l’ergonomie c’est assez fluide et bien rangé. Après pour l’instant c’est dur de se forger un véritable avis étant donné le peu de fonctionnalités disponibles pour l’instant. Attendons la deuxième alpha en Octobre.