Pour briser ce long silence il me semblait intéressant de partager des détails sur l’infrastructure que j’utilise pour héberger mes services et expérimenter à la maison.

Quand on est chez soi avec ses propres moyens et les contraintes que l'on peut avoir forcément la configuration n’est pas figée, c’est un peu hétéroclite et en constante évolution.

Pour héberger mes services locaux et tests j’ai opté pour un serveur Proxmox pour rester sur du connu et mixer conteneurs et VM sans problèmes. J’utilise une tour déjà existante et largement modifiée avec 64GB de DDR4 et un processeur Xeon à 8 cœurs cadencé a 3.4Ghz. J’y ai ajouté une carte contrôleur SATA 4 ports et une carte réseau Gigabit supplémentaires qui sont contrôlées directement par une des machines virtuelles. Le système est installé sur deux SSD 500Go et la redondance est assurée par ZFS. La carte SATA accueille 4 disques Western Digital Red 4To en RAID 5.

Un deuxième NAS, un vénérable Synology DS411, doté lui aussi de quatre disques Western Digital 4 To en SHR (RAID 5 de Synology) vient ajouter un espace de stockage indépendant.

Pour la partie réseau j’utilise PFsense un PC Qotom acheté sur Aliexpress sur lequel j’ai ajouté un SSD NVMe pour le système. Il s’agit d’un PC sans ventilateur donc la consommation est un peu réduite et il est parfaitement silencieux. Je ne pense pas virtualiser cette partie parce que déjà j’ai réussi a remplacer complètement la Livebox fibre avec et que je ne veux pas perdre le routeur si je perds l’hyperviseur. Le routeur a un port physique pour chaque interface: LAN, WAN et DMZ.

La patte LAN accueille un switch Gigabit Netgear auquel s’ajoute un routeur TPLink Archer C7 qui tourne en mode AP sous OpenWRT. La patte WAN est reliée directement à l’ONT fibre fourni par Orange et remplace complètement la Livebox.

La partie DMZ me sert a héberger les services que je veux exposer à Internet et est rattachée au routeur par un switch Gigbabit et accueille un mini PC. Ce mini PC est là aussi doté de Proxmox et fait tourner trois conteneurs et une machine virtuelle pour héberger mes sites persos.

Tout ce petit monde est protégé par un onduleur APC de 480 Watts qui permet d'envoyer un signal en cas de coupures pour que les équipements s'éteignent proprement avant de ne plus être alimentés.

C'est à peu près tout, ça vous donne un peu une idée de ce que l'on peut faire chez soi. Alors bien sur pour ceux qui sont habitués à r/homelab rien de surprenant mais pour les débutants cela peut vous permettre de vous rendre compte qu'il est possible d'avoir sa mini server room chez soi. Alors bien sûr point question ici de serveurs en lame et de switchs fibre ou de baies SAN, je ne tiens pas à ce que ma facture d'électricité ressemble au PIB d'un petit pays.

Je vous détaillerais la partie logicielle dans un autre poste, là aussi je pense que cela peut être intéressant pour voir ce que l'on peut faire tourner chez soi.

Photo by Michael Dziedzic on Unsplash