Sauvegarde: l’importance d’une bonne stratégie

Avec le développement des services de cloud, de l’auto-hébergement on voit arriver la problématique de la sauvegarde. C’est très bien d’héberger ses données mais quand le serveur crash comment remonter tout ça comme avant ? C’est au moment ou l’on a tout perdu que l’on se rend compte de l’importance d’une stratégie de sauvegarde en béton.

Principe du 3-2-1

Quand on parcours le Web à la recherche d’infos sur la sauvegarde une des choses qui reviennent le plus souvent est la règle des 3-2-1. Il s’agit en fait de la base de tout système de sauvegarde:

  • 3 copies de chaque fichier
  • 2 support différents
  • 1 copie à distance

Cela va couvrir la plupart des problèmes qui peuvent arriver à vos données et à moins que votre maison brûle en même temps que le lieu ou est stocké votre sauvegarde distante vous êtes tranquille. Un exemple: vous hébergez vos données sur un serveur dédié dans un datacenter. Faites une copie de sauvegarde en local comme ça vous êtes protégé en cas de corruption de données ou de perte. Une copie chez vous permet de restaurer en cas de hack ou de crash, une copie à l’extérieur permet d’avoir une sauvegarde en cas d’incendie ou de vol.

A partir de cette règle on peut bien sûr construire quelque chose de plus robuste, de plus ergonomique,etc…

La restauration

On ne le dira jamais assez mais la qualité d’une sauvegarde se juge aussi à sa facilité à être restaurée. Exemple tout bête: sauvegarder son dossier /var/lib/mysql c’est gentil mais ça ne sert à rien puisque pour sauvegarder des bases il faut faire un dump ! Autre problème: est ce qu’on va utiliser un format propriétaire que l’on est pas sûr de pouvoir utiliser si l’entreprise disparaît ? Avec un simple outil de compression on peut obtenir une sauvegarde facile à faire et facile a ouvrir très rapidement. La restauration est extrêmement importante et c’est pour cela que je recommande de la tester dés que c’est possible quitte à se monter un environnement de simulation.

La périodicité

La périodicité d’une sauvegarde dépend avant tout de la criticité des données et de leur fréquence de modification. Un répertoire qui contient les photos de votre voyage d’il y’a 4 ans à très peu de chance de bouger, alors que les fichiers de configuration du serveur par contre changent souvent. Donc on va plutôt faire une sauvegarde des fichiers figés une fois par semaine afin d’éviter que le volume de sauvegardes augmente. Par contre les fichiers de configuration seront sauvegardé tous les jours.

Si on résume une bonne stratégie de sauvegarde répond a trois critères: la règle des 3-2-1, une restauration maîtrisée et une périodicité de sauvegarde intelligente. A vos backups !