Edito du 17/03: Jusqu’où vont-ils aller ?

 

On va encore dire que je ne fais que des éditos pour gueuler mais là l’heure est grave. Cela fait un moment que l’on vous bassine avec nos libertés, le respect de notre vie privée et ce n’est à priori pas près de s’arrêter. Suite aux attentats de Charlie Hebdo je prévenais: attention aux lois-réaction, créées dans l’urgence pour rafler un maximum d’opinion favorables et faire passer des horreurs plus facilement. Et bien on y est puisqu’un projet de loi s’apprête a être déposé par le gouvernement proposant la détection automatique des suspect et le déchiffrement des communications !

Je sais pas si tout le monde se rend bien compte du truc: détection automatique des suspects et déchiffrement des communications !
David Cameron en a rêvé et Manuel Valls l’a fait. Si l’on se fie a un article du Figaro, il semblerait que le gouvernement veuille obliger les fournisseur de moyens de communications à fournir des moyens de déchiffrement (clés ou backdoors). Donc inutile de vous dire que c’est la fin pure et simple de toute vie privée.
Il est rare que l’on aille si loin dans la menace des libertés sur Internet. Le combat contre la neutralité du Net ou la loi de programmation militaire sont moindre à côté de celui qu’il va falloir mener !
Pour rentrer dans les détails les FAI devront remonter tout comportement suspects via des dispositifs automatiques qui sont censé vérifier qui se connecte a tel site de manière régulière. Les fournisseurs de moyens de communication devront obligatoirement fournir les clés de déchiffrement de leurs solutions SANS décision d’un juge ! Et pour couronner le tout les données de connexion que récupèrent les FAI sur vous doivent être gardées non plus un an mais 5 !
Ce projet de loi me scandalise complètement et j’estime que c’est une récupération immonde du gouvernement pour faire passer des lois sécuritaires qui n’auront aucun effet comme l’ont déjà montrés d’autres situations (dans des dictatures par exemple….). Il faut que nous citoyens nous nous battions contre cela, que nous reprenions le contrôle de nos données, de nos communications. Décentralisons, rendons leurs manœuvres trop compliquées ! Si l’on laisse encore des politiques ignorants tout du Net grignoter encore un peu plus sur notre vie privée, notre liberté alors nous avons déjà commencé à perdre !

A lire sur le sujet :

La Quadrature du Net évidemment. (Soutenez les ils nous défendent!)
L’article source du Figaro
Un article de Numérama

3 Responses

  1. Claytonz 17 mars 2015 / 18 h 10 min

    « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »
    Benjamin Franklin

    Rien à ajouter.

    • Thomas 17 mars 2015 / 18 h 12 min

      C’est marrant de voir que ce genre de citation finalement assez ancienne s’applique toujours. Et un peu triste aussi.

      • Clayton 18 mars 2015 / 8 h 55 min

        C’est marriste quoi :/

Comments are closed.