On prend les mêmes et on recommence ! Vous vous rappelez lorsque le gouvernement Sarkozy voulait permettre le blocage d’un site web sans recours au juge ? Et bien le gouvernement actuel continue et fait passer le blocage pour une lutte contre les terroristes.

Ah la lutte contre le terrorisme ! S’il existe bien un prétexte utile pour déconner sec avec Internet c’est bien celui là (et les pédonazis). C’est bien connu un peuple qui a peur est plus enclin a accepter tout et n’importe quoi. En l’occurrence il s’agit du blocage et de la censure des sites web qui tiennent des propos « faisant partie du discours des terroristes » mais aussi de tout un tas de mesures tout aussi ineptes. Et le plus beau c’est que l’on va aussi se passer des juges pour appliquer tout cela ! Inutile de vous dire que c’est la porte ouverte à tout et n’importe quoi: ce site me gonfle boum! je l’ajoute à la liste, je ne suis pas d’accord avec ce que dit ce site sur l’entreprise de mon pote boum je l’ajoute à la liste.

Bon ça c’est dans les grandes lignes, mais parlons un peu plus du blocage. La solution retenue par Bernard Cazeneuve est le blocage par DNS. Alors oui c’est sûr on a échappé au DPI c’est déjà ça. Il a toujours été prouvé que le blocage d’un site via ses DNS sur le Web était une mesure totalement idiote et inefficace. Proxy, VPN, sites mirroirs, etc. sont autant de façons de contourner  le blocage d’un domaine. En plus d’être inutile cela coûte cher aux FAI: il peut leur être demandé de surveiller si le site est bien inaccessible, s’il ne change pas de pays,etc. Si l’on résume ces points on obtient une mesure inutile et onéreuse.  Ce qui reviens aussi c’est la considération qu’utiliser Internet pour diffuser son message est une circonstance aggravant dans la plupart des propositions (pas toutes retenues d’ailleurs).

En dehors du recul manifeste de nos liberté le vote de cette loi a aussi montré un désintérêt et une incompréhension du Net assez incroyables. Le nombre de députés présents dans l’hémicycle pour décider sur une loi aussi importante est assez dingue.  C’est plus deux gus dans un garage mais deux gus dans hémicycle ! Donc tout le monde s’en fout et les rares présents ne comprennent rien. Le message affiché est clair: au travers de la lutte contre le terrorisme on en profites pour s’attaque au Net, cette saloperie.

Parce que je ne suis pas juriste et que je ne m’exprime ici que sur ce qui me choque et qui a trait au net je vous invite à lire l’excellent compte rendu des débats par NextInpact disponible ici. Vous y trouverez d’autres perles

Donc on résume on a une loi « antiterroriste » qui prône via des mesures inutiles la censure de sites web sans passage devant le juge. Et pendant ce temps le gouvernement reprend un peu plus de pouvoir sur le Net. Jusqu’où ?