Edito du 27/03: Web terroriste et Free Mobile

L’actualité est assez riche en ce moment pour nous offrir des sujets intéressants. Justement, les sujets qui m’ont le plus intéressés ces derniers temps sont d’abord la réaction de Nicolas Sarkozy aux évènements liés aux drames de Toulouse et Montauban, mais aussi dans un registre moins sinistre les aventures de Free Mobile.

Les meurtres qui se sont déroulés à Toulouse et à Montauban sont bien sûr terribles et largement condamnables mais je ne vais pas vous parler de ces meurtres mais plutôt du présumé coupable et de la réaction qu’à engendré la découverte des ses « affiliations ». Mohammed Merah était apparemment un islamiste radical avec des liens présumé mais non confirmés avec Al-Qaeda. Personnellement il aurais pu être berger dans les Pyrénées que ça ne changerait rien à l’atrocité du crime. Quand ces évènements se sont déroulé, les enquêteurs se sont tournés vers la piste de l’extrémisme: néo nazi ou islamiste. Il s’est avéré que nous avions affaire à un terroriste islamiste.
Le président-candidat-qui-n’était-plus-candidat-mais-juste-président nous a donc annoncé en réaction que désormais toute personne qui consultera de manière habituelle des sites Internet qui font l’apologie du terrorisme ou qui appellent à la haine et à la violence, sera punie pénalement. Et bim ! Reprend toi un coup de censure derrière la nuque c’est moi qui offre! Le truc c’est que finalement nous aurions eu affaire à un néo-nazi cela aurait été la même chose. « Consultera de manière habituelle des sites Internet » vous savez ce que ça veut dire vous ? Je suis journaliste je prépare un sujet sur l’extrémisme religieux et pour cela, comme je suis un vrai journaliste qui vérifie ses sources et qui fait un travail de fond, je surveille un forum islamiste. Ce forum je le consulte environ 2-3 fois par semaine et je commence à cerner les idéologies, les personnes, etc… Oh mon Dieu! J’ai donc consulté ce site de manière « habituelle » pendant quelques semaines ! Et voilà comment un innocent se retrouve au tribunal. L’exemple peut sembler caricatural mais pourrait très bien arriver si les propos du Président devenaient réalité. En France, on a déjà des lois qui condamnent l’apologie de la haine raciale,de la violence,etc… Pourquoi venir condamner, une fois de plus, les usagers d’Internet ? Bref toute cette agitation et cet effet d’annonce purement électoral m’ont quelque peu agacés…

Après ce premier coup de gueule , venons en maintenant à Free Mobile qui nous a fait la semaine dernière une fois de plus le coup de la panne. Et je précise que même Clermont Ferrand a été touchée. Impossible d’émettre un appel puisque plus de réseau du tout ! Soyons clairs, quand je suis passé chez Free au vu du tarif je ne m’attendais pas à un service exceptionnel, mais au moins pouvoir appeler. La panne s’explique par un équipement de signalisation permettant de localiser les mobiles qui aurait rendu l’âme. Là ou cela devient rigolo c’est que par effet domino certains clients Orange ont eux aussi perdu le réseau. Cette panne est un nouvel épisode d’une série qui a commencé peu après le lancement de Free Mobile et qui devrait se poursuivre encore, voire, être renouvelée pour une saison 2. Selon l’Arcep, les principaux soucis viendraient principalement de l’interconnexion entre Free et Orange. Les torts semblent surtout être partagés et on ne peut qu’espérer que les deux parties travaillent à régler ces problèmes. Enfin, Orange ne devrait pas trop s’embêter puisqu’il a été annoncé par l’agrume que si ses clients étaient menacés à cause de problèmes de réseau de Free, l’accord d’itinérance serait remis en cause. Et les 97% d’usagers profitant de cet accord seront surement très contents ! Non ?