Edito du 28/11: Streaming, Rootkits et encore Google !

Ce lundi j’avais envie de vous parler de trois choses qui m’on mis en colère la semaine dernière. On va surement me dire qu’il y a beaucoup d’autres choses dans le monde qui valent plus la peine qu’on se mettent en colère (#Syria) mais on est sur un blog de geek alors on colle au sujet ! Cette semaine je vous parle donc de streaming, d’un rootkit dans Android et encore une fois de Google !

Le streaming on en a tous profité, on en profite aujourd’hui et on en profitera encore demain on ne va pas se le cacher. Pour moi, même si il faut avoir le coeur sacrément accroché pour regarder un screener de Conan en streaming avec coupure à 72 minutes, le streaming aura encore pendant un certain temps de beaux jours devant lui. Le problème c’est que Frédéric Mitterand, notre cher ministre de la Culture a décidé de parfaire « l’oeuvre » commencée par sa prédécésseuse (oui on dit comme ça !). Toujours dans une optique de protéger l’industrie de la culture ainsi que les ayants droit, Frédéric Mitterand à choisi de s’attaquer au streaming ainsi qu’au téléchargement direct. Une des actions envisagées pour empêcher ces sites de nuire serait de les frapper là ou cela fait mal: le portefeuille. Parce qu’il faut se le dire les sites de streaming c’est très bien mais la plupart s’en mettent plein les poches principalement avec les pubs et c’est autant d’argent qui ne vont pas dans les caisses déjà bien remplies des ayants droits. Les solutions sont donc simples: on filtre l’accès mais on coupe aussi les comptes bancaires, Paypal, etc…

Cette volonté à au moins l’avantage d’éviter de faire passer l’internaute pour un pirate sanguinaire et sans scrupule et de faire réfléchir sur les méthodes des plate formes.

On pouvait bien sur faire confiance à la Hadopi pour répondre sur ce sujet: »En profitant de l’évolution naturelle des usages et des technologies, certains sites ou services internet de « streaming » ou de téléchargement direct se sont spécialisés dans l’exploitation massive de contenus illicites dont ils tirent des profits à leur seul bénéfice. Il est temps désormais d’entrer dans une phase active de lutte contre ce comportement mercantile qui, du créateur à l’internaute, pénalise tous ceux qui sont respectueux des lois » Je n’ai pas encore compris en quoi cela me pénalisais de regarder gratuitement l’intégralité de la dernière saison de ma série préféré sur mon site de streaming favori.

Un rootkit dans Android vous y croyez vous ? C’est pourtant ce qu’à découvert TrevE, membre du forum XDA. Les versions OEM d’Android (Samsung, HTC, etc…) hébergent dans leurs entrailles un petit rootkit développé par CarrierIQ qui permet à ses clients, les opérateurs et les constructeurs, de récolter des infos sur la façon dont vous utilisez votre smartphone. Pour plus de détails je vous invite à lire l’article de Korben. Je peux comprendre que les constructeurs aient besoin de savoir comment on utilise nos smartphone pour par exemple adapter les interfaces, le matériel,etc… Ce que je ne comprends pas c’est que cela se fasse de manière aussi intrusive. Si un petit malin à pu découvrir ce rootkit on peut se demander combien de tant il faudra à un autre petit malin beaucoup moins bien intentionné pour le détourner et récupérer vos sms ou vos mails. Finalement le meilleur moyen de se protéger c’est d’installer une ROM alternative comme CyanogenMod par exemple.

(image)

Pour finir je vais vous parler une fois de plus de Google qui semble petit à petit renoncer à sa neutralité. En fait Google a annoncé il y a un petit moment son intention de lutter contre le piratage. Et quoi de plus efficace pour ce faire pour un moteur de recherche ? Censurer les résultats présentés à l’internaute. C’est ainsi que les services de Direct Download comme Megaupload ou Rapidshare disparaissent peu à peu de Google Suggest. C’est maintenant au tour de The Pirate Bay d’être retirés de ces résultats. J’avoue que j’ai un peu de mal avec cette pratique parce que la chose que j’attends (naïvement) d’un moteur de recherche c’est qu’il me présente tous les sites qu’il a pu trouver. Si Google commence à retirer des résultats à sa guise rien ne me garantit que mes prochaines recherches ne seront pas orientées vers tel ou tel point de vue ?

(image)