Facebook est beaucoup critiqué ces derniers temps pour la gestion de la vie privée et des données confidentielles de ses utilisateurs. Facebook est utilisé en grande partie par des personnes qui ne font pas attention a ce qu’ils partagent, comment leurs amis peuvent interagir avec leur contenu, qui peut voir quoi, etc… Un autre problème (cela dépend pour qui) est que actuellement on estime qu’entre 70 et 80% des entreprises font appel aux médias sociaux dans leur processus de recrutement. Ceci est encore un argument qui permet de montrer à quel point il est crucial de surveiller ce qui est disponible et visible via vote profil Facebook. Il est évident que des photos de vous un slip sur la tête aux 20 ans de votre meilleur ami consultables publiquement vont forcément nuire à ce que certains appellent votre « e-reputation ». Ensuite il faut aussi prendre en compte la nouvelle plate-forme lancée récemment par la firme de Marc Zuckerberg et qui s’appelle OpenGraph. En gros OpenGraph c’est ce qui fait que vous allez pouvoir « aimer » cet article et cette information s’affichera dans votre flux et dans celui de vos amis. Fonction bien sympathique vous me direz, cela permet à Facebook de s’étendre sur tous les sites qui proposent cette fonction (dont Gizeek ) . Seulement les sites qui supportent cet OpenGraph vont pouvoir potentiellement avoir accès aux informations (publiques) de votre comte Facebook. Je vous rassure ce n’est pas encore le cas pour Gizeek. Si vous voulez en savor plus sur OpenGraph je vous conseille de lire ça et ça.

Suite à ces constations je vous propose deux outils qui vont vous permettre de mieux surveiller le degré de confidentialité de vos données. Le premier est un petit script (trouvé chez Korben) à charger dans le navigateur. On se connecte à son profil Facebook puis on copie ce code dans la barre d’adresse:

javascript:(function(){var%20script=document.createElement('script');script.src='http://static.reclaimprivacy.org/javascripts/privacyscanner.js';document.getElementsByTagName('head')[0].appendChild(script);})()

Cela va ouvrir une sorte de bandeau au dessus de votre profil et vous pourrez voir vous même les points à améliorer

Le deuxième outil est ProfileWatch. Vous pouvez soit vous identifier avec votre compte soit avec l’URL de votr profil. Une fois identifié ProfileWatch va analyser votre profil public pour déterminer quels éléments sont disponibles à tout le monde et vous donner une sorte de note de confidentialité.

Ces outils risquent peut être, comme ils l’ont fait avec moi, de vous surprendre.

Après bien sur le meilleur moyen de s’assurer la confidentialité de ses données reste encore de quitter Facebook (encore que…). D’ailleurs pour les plus téméraires d’entre vous sachez que si vous voulez quitter Facebook arrangez vous pour que ce soit le 31 mai !