Alors ça c’est un concept génial. Aaron Alai comme ça l’air de rien vient d’inventer la musique à base d’éponges ! D’éponges !

Cela fonctionne, si j’ai bien compris, avec la variation de résistance du circuit que l’on trace avec son doigt. Il a appelé cela Stochasticity (oui c’est imprononçable…). Ce qui est impressionnant c’est qu’on ne peut refaire un morceau que l’on aurait composé avec cette chose parce que le fait que la conductivité du corps et celle de l’eau qui s’évapore petit à petit changent fait que les notes jouées ne sont jamais les mêmes.

Voilà ce que ça donne:

Source: Korben