Il me semblait intéressant pour commencer ce blog Geek&Zik d’essayer avec mes moyens de consommateur lambda de faire une sorte d’état des lieu de l’offre légale de musique en streaming. Avec la promulgation de la loi Hadopi il semblerait que le consommateur n’ait d’autre choix que de se tourner vers ce type de plate-forme (s’il veut rester dans la légalité). Seulement voilà une question s’impose très vite : Qu’en est il de la richesse de cette offre et surtout qu’apporte-t-elle de nouveau ?

Jiwa, Deezer, Spotify, etc… On a entendu beaucoup de nom de services de musique en ligne ces derniers temps. Ceux-ci doivent normalement permettre à n’importe qui d’écouter de la musique gratuitement et surtout légalement. Petit panorama de l’offre légale…

Deezer

Fondé en 2007 et d’abord appelé Blogmusik Deezer se décrit comme un service d’écoute illimité et gratuit de musique en ligne. Trois ans apprès le constat est là : Deezer est le leader européen de la musique en streaming. Seulement voilà trois ans plus tard, au moment ou le service devient de plus en plus incontournable apparaissent deux modifications des services. L’écoute gratuite est désormais soumise à une coupure de pub toute les 15 minutes et un service payant sans pub fait son apparition.

Ecouter de la musique gratuitement sur Deezer en toute tranquillité n’est pas encore pour aujourd’hui !

Une chose fait la différence cependant : la taille du catalogue. En effet le site revendique 4,5 millions de morceaux en écoute libre et gratuite. Une ombre au tableau, Warner Music vient de retirer son catalogue laissant celui de Deezer bien entamé.

Spotify

Créé quant à lui en 2006 Spotify est toujours en version bêta mais conquis déjà des millions d’utilisateurs. Disponible sous la forme d’un player à installer sur son PC ou son téléphone, Spotify propose une qualité d’écoute largement supérieure à celle de ses concurrents. Seulement là aussi on trouve des pubs de 30 secondes tous les 3-4 morceaux . Il existe là encore un service gratuit et un service payant sans pub. Cependant gros avantage : un catalogue de 6 millions de titres en écoute. Ce catalogue certes bien fourni à lui aussi pâti du retrait de Warner Music.

Jiwa à été créé en 2008 et propose comme les autre l’écoute de musique libre et gratuite en illimité. A la différence de ses confrères Jiwa n’as pas encore mis en place un système de publicité sonore. Le catalogue de Jiwa s’élève à 2 millioons de titres.

J’espère que tout cela pourra vous aider à choisir.

Après bien sûr on peut conclure que l’offre ne répond pas vraiment à la demande: les catalogues ne sont pas très fournis, l’utilisateur est obligé de se polluer les esgourdes avec de la pub, etc… Au moins ces offres ont le mérite d’exister et ce, même avec le retrait de grands nom de l’édition musicale.